Pourquoi choisir le bois ?

La forêt française est en croissance continue depuis plus de 200 ans. En effet, les prélèvements de bois sont très largement inférieurs à la production nette. De plus, les référentiels de certification forestière, comme PEFC et FSC, garantissent une gestion durable et intégrée des forêts, incluant des critères de préservation et de restauration de la biodiversité.

Un matériau respectueux de l’environnement et du climat

L’arbre, par le phénomène de photosynthèse, absorbe en forêt le CO2 présent dans l’atmosphère.

En fin de vie, il se décompose et rejette une partie du carbone retenu pendant sa croissance, une autre partie étant stockée dans le sol. En revanche, s’il est récolté :

  • de nouveaux arbres poussent : le CO2 continue d’être absorbé.
  • le bois est utilisé : le carbone reste fixé dans les fibres. Les produits bois, tels que les constructions, les charpentes, les meubles, mais aussi les emballages et les papiers prolongent le stockage du carbone pendant leur durée de fabrication et leur durée de vie. On parle de « séquestration du carbone ».

En moyenne, 1m3 de bois permet de stocker l’équivalent de 1 tonne de CO2. Dans une logique de préservation de l’environnement, le bois peut se substituer efficacement aux énergies fossiles (bois énergie) et aux matériaux de construction plus intenses en énergie.

Un matériau chaleureux et confortable

Le bois offre à votre lieu de vie un vrai ressenti sensoriel : voir, toucher, écouter, sentir le matériau crée avec lui un rapport dit psychosensoriel, renvoyant à une expérience corporelle. Ce sentiment de bien-être trouverait son origine dans le fait que l’humain éprouverait un besoin biologique d’entrer en contact avec la nature, c’est ce que l’on appelle la biophilie. Cette ambiance « bois » peut également s’expliquer par la capacité hygroscopique du matériau, lui permettant ainsi d’agir comme un véritable régulateur d’humidité à l’intérieur de votre habitat.

Un matériau léger et très résistant

A poids égal, le bois est 6 fois plus solide que le béton armé. Sa résistance mécanique est liée à la composition et au positionnement de ses fibres, parallèles entre elles et orientées de manière longitudinale. Il présente également un ratio résistance mécanique/masse volumique très élevé : à résistance mécanique égale, le bois est le matériau de structure le plus léger. Ainsi, le bois permet de construire sur des sols peu porteurs ou en pente, mais également de réaliser facilement une extension ou une surélévation sur un bâtiment existant.

D’un point de vue sismique, grâce à sa souplesse, le bois a une très bonne capacité à absorber les chocs et les vibrations.

Un matériau très résistant au feu

Bien que combustible, le bois est un matériau sécuritaire et maîtrisé, puisqu’il présente :

  • Une très faible conductivité : il transmet la chaleur 10 fois moins vite que le béton et 250 fois moins vite que l’acier.
  • Une très faible dilatation : par rapport aux autres matériaux de construction, il conserve plus longtemps ses qualités mécaniques et de portance, assurant une meilleure stabilité de l’ouvrage.
  • Une combustion lente, régulière et prévisible : pour l’épicéa par exemple, sa vitesse de combustion est de 0,7 mm par minute et par face, ce qui permet de dimensionner les pièces de bois en conséquence selon la résistance au feu souhaitée. Il est également possible de protéger le bois par des matériaux dits « écrans » ou par ignifugation.

Le bois n’émet pas de dégagements toxiques en cas d’incendie. Les colles utilisées dans les bois de construction sont présentes en très faible quantité et garanties sans formaldéhydes.

Un matériau durable dans le temps

Le bois présente un large panel d’essences dotées de caractéristiques très diverses qu’il faut bien connaître. Sous conditions d’une mise en œuvre irréprochable et d’une maintenance adaptée, c’est un matériau très durable, capable de traverser les siècles. L’expérience montre en effet que la qualité des ouvrages en bois est avant tout le fruit du bon sens, conjugué au souci du détail en conception et en réalisation.

De plus, la mise en œuvre des différents composants (ossature bois, charpente, bardage, terrasse, parquet, menuiserie,…) est réglementé par des DTU qui précisent les règles de l’art.

 

Un chantier rapide et propre

Une construction en bois peut-être, pour tout ou partie, réalisé et assemblée en atelier, avant montage sur site : la préfabrication est un concept répandu en France, qui a largement contribué à améliorer la qualité des ouvrages et à renforcer la compétitivité de la solution « bois ». Elle présente en effet de multiples avantages en phase chantier :

  • Moins de délais de construction
  • Moins de dépendance vis-à-vis des aléas climatiques
  • Moins de nuisances auprès du voisinage
  • Moins de déchets
  • Plus de sécurité pour les intervenants
  • Plus de précision

 

Une meilleure isolation thermique

Grâce à sa faible conductivité thermique, le bois, associé à une isolation :

  • Limite très fortement la création de ponts thermiques (zones de déperdition de chaleur)
  • Permet de composer des parois plus performantes et moins épaisses. Ainsi, pour une même emprise au sol, la surface du logement peut-être augmentée.

Point de vigilance sur le confort d’été : en été, la maison peut subir un phénomène de surchauffe que le bois, en raison de sa faible inertie, est susceptible de renforcer. Pour apporter aux solutions constructives bois un complément d’inertie, il est possible, par exemple,

  • d’alourdir l’isolation intégrée à la cloison,
  • d’opter pour des solutions constructives mixtes (plancher bois-béton, mur ossature bois/mur en pierres ou en brique…),
  • de végétaliser la toiture si elle est en bois…

Associés à des systèmes d’occultation efficaces (volets, brise-soleil, pergola…) et une ventilation adaptée (sur-ventilation nocturne…), ces procédés contribuent à assurer un bon confort d’été.

Une maîtrise de l’étanchéité à l’air

Essentielle pour atteindre un haut niveau de performance thermique, l’étanchéité à l’air de l’enveloppe repose sur une bonne maîtrise des nombreuses zones d’interface du bâtiment pour éviter toute fuite d’air incontrôlée : liaisons murs/menuise­ries, murs/charpente, murs/sol…

Les entreprises de la filière, habituées au travail millimétrique qu’impliquent les solutions constructives bois, ont acquis très tôt la maîtrise de l’étanchéité du bâtiment. Celle-ci impose également une bonne connaissance du bois de la part de l’ensemble des corps de métiers, ainsi qu’une coordination efficace, sur toutes les étapes de réalisation, et plus particulièrement en phase chantier.  

Une architecture riche et multiple

Variétés des formes, variétés des façades. La maison bois s’adapte à toutes vos envies. En choisissant le bois, vous optez pour un matériau synonyme de modularité, de créativité et d’authenticité. Ainsi, l’esthétique de votre projet passe par un bon choix de façade(s)

Pour plus d’infos : http://www.atlanbois.com/construire/pour-les-particuliers/bardages-bois/

Comment construire avec le bois ?

Le bois peut être mis en œuvre selon des procédés constructifs divers, dont le choix dépendra de multiples critères : concept architectural, offre disponible, réglementation, coût, rapidité de chantier…

Ainsi, il existe principalement quatre solutions constructives :

  • Ossature bois plate-forme
  • Poteaux-poutres
  • Bois massif empilé
  • Panneau massif lamellé-croisé

Pour plus d’infos : http://www.atlanbois.com/construire/pour-les-particuliers/systemes-constructifs-bois/

Constructeur, Charpentier, Architecte,… Quels interlocuteurs pour ma maison bois ?

Quel que soit le matériau de construction envisagé pour votre projet, le choix de votre interlocuteur sera régit par différents types de contrats en fonction de votre degré d’implication et les objectifs de votre projet. En effet, outre l’acte de construire, il faut également déterminer comment vous souhaitez organiser les différentes étapes de votre projet (élaboration des plans, dépôt du permis de construire, rédaction des appels d’offres vers les entreprises, suivi et réception du chantier,…). Ainsi la conception et la réalisation de votre maison peuvent-être établies selon 3 types de contrat :

  • Contrat d’Entreprise (contrat pour chaque corps d’état)
  • Contrat de Maîtrise d’Œuvre (contrat avec un architecte, maître d’œuvre, bureaux d’études,…)
  • Contrat de contrat de construction de Maison Individuelle (contrat dit « clés en main »)

Pour plus d’infos : http://www.atlanbois.com/construire/pour-les-particuliers/quels-professionnels-pour-construire-avec-le-bois/

Atlanbois
Bâtiment B
15, boulevard Léon Bureau
44200 Nantes cedex 02
Tél. : 02 40 73 73 30
Plus d'infos